Sécurité : Facebook intègre un outil pour supprimer les virus

Vous ne le savez peut-être pas, mais depuis l’année dernière, Facebook s’associe avec les éditeurs d’antivirus (Eset, F-Secure, Trend Micro et Kaspersky) pour proposer à ses « clients » plus de sécurité. En effet, il n’y a pas si longtemps, il n’était pas rare de se choper un malware en surfant sur le site de Zuckerberg et en cliquant sur le lien de trop.

À titre d’exemple, avant ce partenariat, ESET proposait un scanner de réseaux sociaux sur son site. Mais maintenant que la techno a été intégrée directement dans le système de détection et de prévention d’abus de Facebook, elle n’est plus proposée.

Facebook s’équipe d’un méga-scanner de malwares

Concrètement, pour le visiteur Facebook, tout est transparent et les modules d’Eset, F-Secure, Trend Micro et Kaspersky travaillent en tâche de fond, scrutant tous les posts et messages privés à la recherche d’un malware à bloquer. Dès que vous tombez sur un contenu douteux, un message apparaitra et vous proposera un scan gratuit de votre machine pour isoler le petit crabe.

Facebook : un outil pour détecter et nettoyer des logiciels malveillants

Autant vous dire que depuis quelques mois, la sécurité Facebook a bien nettoyé. D’ailleurs pour vous donner une autre d’idée du risque, avant ce partenariat, le scanner de réseaux sociaux d’Eset avait bloqué plus de 45 millions de menaces rien que pour ce réseau social. Et au moment où je rédige cet article, il a bloqué plus de 29 millions de menaces ciblant Twitter, réseau social pour lequel le scanner Eset fonctionne toujours.

Protecting millions from malware with cleanup tools

L’union fait la force et tous ensemble, ces moteurs d’antivirus contribuent à la propreté du roi des réseaux sociaux. D’après Facebook, en 2 mois, ce sont plus de 2 millions de personnes qui ont été protégées grâce à ces scanners en ligne.

Source Facebook.com